Vingt-deux de Karine Pothier

Date de publication : février 2021

Éditeur : Victor et Anaïs

Résumé : Deux petites lignes significatives. Quatre tests de grossesse plus tard, Constance doit se rendre à l’évidence, elle est bien enceinte. Un bébé surprise ! Cela fait à peine six mois qu’elle a rencontré son copain, Marc-Antoine.Elle commence dans la vie. Un nouveau métier en tant qu’infirmière. Un condo trop petit pour accueillir un enfant. À vingt-deux ans, ce n’était pas dans ses plans, du moins pas pour l’instant. Elle ne s’y attendait pas du tout. Est-elle prête à affronter le plus grand rôle de sa vie ? Vivre les hauts et les bas d’une grossesse ?Déménager avec son amoureux après avoir trouvé un nouveau nid plus grand pour leur famille ?Est-ce que Constance et Marc-Antoine sont prêts à affronter tous ces changements survenus en si peu de temps ?

Mon avis: Vingt-deux c’est un court roman (trop court, j’en aurais pris encore!) qui parle d’une grossesse surprise et qui se dévore en une soirée. C’est un style d’écriture intéressant, j’avais l’impression qu’une amie me racontait sa grossesse et ses péripéties plutôt que de lire. C’est une histoire réaliste qui nous fait aussi connaître le monde des soins infirmiers, puisque le personnage principal exerce ce métier. C’est une fin qui nous laisse en suspens et qui nous fait courir à la librairie se procurer le tome 2 (publié en juillet dernier) pour connaître la suite. C’est une auteure que je viens de découvrir et que je recommanderai sans hésiter.

Éclipse de Marilou Addison

Date de publication : mai 2021

Éditeur: Bommerang jeunesse

Résumé :Comment se sent-on quand on a presque quinze ans, qu’on n’a pas de famille et que par-dessus le marché, on est balancée dans une maison habitée par la vieille folle du quartier ? En faisant taire les rumeurs, en surmontant ses peurs et surtout, en suivant sa petite voix curieuse, Amandine apprendra que la vérité se cache parfois aux endroits où l’on s’y attend le moins. Que peut faire une adolescente devant les avances incessantes et sournoises d’un beau-père qu’elle déteste, une mère qui est absente plus souvent qu’autrement et une vie qui va à la dérive ?

Mon avis: Un roman jeunesse percutant, qui aborde deux sujets tabous avec finesse et qui nous surprend jusqu’à la toute fin. Vous ferez la rencontre de deux jeunes filles écorchées par la vie, réunies par le destin, qu’on veut découvrir davantage tout au long de notre lecture. La plume de l’auteure est fluide, son histoire est touchante, sensible et la fin est imprévisible, poignante et réaliste.

N’oublie pas la beauté du monde de Maude Michaud

Date de publication : août 2021

éditeur : Libre expression

Résumé :

Ma belle grande fille, si tu me lis aujourd’hui, c’est que je suis morte il y a maintenant seize ans. Seize années pendant lesquelles je n’ai pas pu te bercer la nuit, panser tes blessures en les recouvrant de plasters de princesse, sécher tes larmes en caressant tes cheveux châtains, tenir ta main en traversant la rue et assister à tes spectacles de ballet jazz en hurlant bravo à la tombée du rideau. Seize années pendant lesquelles je me suis murée dans le silence sans pouvoir t’apprendre toutes ces choses que je souhaite tellement que tu saches pour que ta vie soit plus douce et pour que tes combats soient moins durs. »

Élie est sur le point de donner naissance, mais sa fin de grossesse est risquée. Craignant de mourir à l’accouchement sans rencontrer sa fille, elle décide de lui raconter sa vie pour lui léguer ces milliers de pépites d’or qui sauront lui rappeler la beauté du monde.

Mon avis : L’auteure a un style d’écriture bien à elle que j’ai découvert et grandement apprécié dans ses deux romans précédents. Encore une fois, j’ai été charmée par son histoire. Ses mots, son style, son récit m’ont conquise. Même si je m’attendais à un roman écrit sous forme de lettre personnalisée, j’ai bien aimé la forme qu’elle a donnée à son roman. Ses personnages sont vrais et vivants et une gamme d’émotions nous traverse tout au long de notre lecture qui se veut un bel hommage à la vie malgré ses journées grises. L’auteure nous fait rappeler que la vie est fragile, intense, mais que le soleil revient toujours et qu’elle vaut la peine d’être vécue à 100%. Un roman à lire et à partager avec votre entourage 😉

Les Voisines 1. Bas aux genoux et coto ouaté de Catherine Bourgault

Date de publication : août 2021

Éditeur : Les éditeurs réunis

Résumé : Deux jumelés. Deux familles. Deux univers. D’un côté, il y a Lou. Elle habite avec sa mère, sa sœur et son chien, mais il y a un bon moment déjà que son beau-père s’est joint à la maisonnée. Et, bientôt, ses fils viendront s’y entasser aussi. Ça promet ! De l’autre, il y a Tessa, qui supporte difficilement les absences répétées de ses parents, souvent en voyage. Heureusement que la jeune fille peut compter sur la compagnie de Gabriel, son grand frère protecteur. À l’école, Tessa reste pourtant farouchement solitaire, son anxiété la privant de toute activité sociale. Première de classe au collège, elle hésite à avouer à ses parents concertistes qu’elle est malheureuse dans son programme de piano. Arrivera-t-elle à sortir de sa coquille ? Entourée de ses nombreux amis, Lou, quant à elle, aimerait vraiment oublier son attirance embarrassante pour le chum de sa copine Romane. En attendant d’y parvenir, son rôle d’accompagnatrice auprès d’Orian, le nouvel élève autiste de la polyvalente, se révèle plus intéressant que prévu… Quelle rentrée mouvementée pour ces voisines à la fois si proches et si différentes! 

Mon avis: Un roman jeunesse qui saura plaire également aux plus vieux puisque l’histoire est bien tricotée, réaliste, et la fin nous laisse en suspens avec l’envie de lire tout de suite le 2e tome qui est à paraître plus tard cet automne. Les personnages sont des adolescents bien attachants et non caricaturés qu’on aime voir évoluer tout au long de l’histoire. C’est remplie de nostalgie que je lisais puisque je me revoyais adolescente, à partager mes états d’âme avec ma voisine et mes amies qui étaient le centre de mon univers. Un petit plus du roman: mon coeur d’enseignante en adaptation scolaire a aussi été touché puisqu’on aborde avec justesse et juste assez, le spectre de l’autisme et l’anxiété. Un beau roman à lire et à faire découvrir à des ados 😉

Anna Caritas Outre-tombe de Patrick Isabelle

Date de publication : juin 2020

Éditeur : Éditions Les malins

Résumé : William Walker est dans de beaux draps : on le soupçonne de meurtre ainsi que d’avoir mis le feu au collège Anna Caritas. S’il connaît les véritables coupables, personne à Saint-Hector ne croit en son innocence. Même ses complices de toujours, Gabrielle et Anthony, semblent s’éloigner. Avec le départ de sa petite amie et la disparition de Marianne Roberts, il a l’impression que son petit monde s’écroule autour de lui. À la polyvalente qu’il doit désormais fréquenter, William fait la rencontre d’un groupe de jeunes étranges. S’il se méfie au départ, il se liera rapidement d’amitié avec eux et se laissera entraîner dans un jeu dangereux. Mais lorsqu’on s’amuse à réveiller les morts, il faut s’attendre au pire… Certaines choses ne devraient jamais être déterrées.

Mon avis : Encore une fois, on est servis en suspense et en action dans ce 3e tome. Les personnages et l’histoire continuent d’évoluer tout en gardant quelques surprises, ce qui nous permet de rester accrochés à cette série. Facile à lire, la plume de l’auteur est fluide et rempli de détails qui nous permettent de bien visualiser l’histoire et d’avoir, à quelques reprises, de petits frissons… Une série à découvrir même si ce n’est pas votre genre de lecture habituellement, vous serez sans doute ravis!

En route vers nowhere de Sophie Laurin

Date de publication : juin 2020

Éditeur : Hurtubise

Résumé :

Été 1996. Sara et Sébastien, dix ans, se rencontrent à la cantine du camping où ils passent leurs vacances. Une slush lime-framboise bleue et un gel de cerveau plus tard, une amitié naît. Plusieurs années après, en quatrième secondaire, ils se retrouvent par hasard à la même école et renouent avec leur complicité d’enfance.

Été 2007. Sara et Sébastien partent pour un road trip au volant de Lucette, une voiture délabrée qui ferait le bonheur d’un ferrailleur. Au cours des onze dernières années, leur relation d’amitié a flirté avec l’ambiguïté et les malentendus, au grand regret de leurs familles et de leurs amis, convaincus qu’ils sont faits l’un pour l’autre. En quête d’aventure, les deux jeunes adultes ignorent encore que bien des surprises les attendent au détour du chemin. 

En route vers nowhere est un roman d’amitié nourri aux poutines de casse-croûte et arrosé de café imbuvable de station-service. Une épopée romantique malgré les odeurs de bière tablette et de corps qui transpirent sous la canicule d’été. Une histoire du temps des compilations gravées sur CD et des cellulaires pas très intelligents.

Mon avis : Un roman léger à savourer en plein été puisqu’il vous donnera le goût et l’impression de faire un road trip. L’écriture et l’histoire sont fluides et les personnages sont attachants. Même si j’ai vite deviné la fin, j’ai été intéressé par ma lecture jusqu’à la dernière ligne.

Une deuxième vie Tome 2 : Sur la glace du fleuve de Mylène Gilbert-Dumas

Date de publication : septembre 2015

Éditeur : vlb Éditeur

Résumé : Elisabeth Létourneau a vécu un grand bouleversement : d’assistante dentaire, urbaine jusqu’au bout des doigts, malheureuse en amour et croulant sous les dettes, elle est devenue « musheuse » et férocement indépendante. Désormais prête à mettre sur pied son propre chenil et rêvant, pour ses 40 ans qui approchent, de relever le défi ultime – celui de la Yukon Quest, la course de traîneaux à chiens la plus difficile au monde –, elle réalisera que la vie lui réserve encore bien des surprises !Voici la suite d’Une deuxième vie. Sous le soleil de minuit, un roman qui se dévore, et dans lequel Mylène Gilbert-Dumas nous fait découvrir le destin d’une femme forte qui va au-devant de l’aventure que la vie et ses propres choix mettent sur son chemin avec détermination, humanité – et une bonne dose d’audace.

Mon avis : On retrouve Elisabeth et sa nouvelle passion pour le traineau à chien, mais l’histoire et les personnages évoluent, ce qui nous laisse accrocher au roman. On se laisse bercer par l’histoire, les mots et le style d’écriture de l’auteure, tout en s’imaginant vivre au Yukon et participer à une de ces fameuses courses de mushers. Un roman à découvrir, une histoire à lire au moins une fois dans sa vie.

Swipe à droite de Jennifer Beaudry

Date de publication : juin 2021

Éditeur : Andara

Résumé : À l’aube de ses trente ans, Catherine, une passionnée de littérature et d’histoire un peu en décalage avec son époque, se demande si elle a bien fait de succomber à la facilité de Tinder. Alors que les rencontres s’accumulent et qu’elles créent un tourbillon étourdissant, ravivant au passage de vieux fantômes du passé, elle sait qu’elle peut toujours compter sur la présence et l’humour de ses deux loyales alliées et sur son adorable neveu pour ne pas perdre complètement le nord…

Mon avis : Swipe à droite est un roman qui aborde un sujet d’actualité populaire chez les célibataires: les applications de rencontres, particulièrement la très connue application Tinder. Est-ce possible de créer une histoire qui a de la chair avec ce sujet, c’est ce que je me demandais. Je suis mitigé sur mon appréciation. Si une application pour évaluer les romans dans le même genre que Tinder existait, j’aurais d’abord eu un « match » possible avec ce roman parce que le résumé m’intriguait et la page couverture m’intéressait. Par contre, mon match serait vite devenu monotone parce que le vocabulaire utilisé est, à mon avis, peu approprié pour le sujet et le style de roman, il est trop développé, trop riche. Même si les dates de Catherine m’ont fait rire, je trouvais qu’elles n’étaient pas assez exploitées et j’ai été surprise de retrouver Félix à la fin de l’histoire, tout bonnement, sans avertissement. Finalement, mon match avec ce roman n’aurait pas eu de suite et aurait été mis au rancart puisque j’étais à la recherche de plus d’émotions, de plus d’intérêt, mais j’aurais tout de même été contente d’avoir découvert une nouvelle auteure et son roman malgré un manque de connexion de ma part.

Ménage à trois, bordel à deux! De Dominique De Loppinot

Date de publication : juillet 2021

Éditeur : Andara

Résumé :En couple depuis quinze ans, Martine et Olivier sont parents de trois jeunes enfants. Emportés par le tourbillon de leur quotidien, ils ont laissé le temps et la routine les éloigner peu à peu. Dans l’espoir de surprendre son homme pour ainsi raviver la flamme, Martine décide de lui faire une proposition des plus alléchantes. Elle lui offre de réaliser son plus grand fantasme : inviter une autre femme à se joindre à leurs ébats amoureux. Mais comment s’y prend-on quand on désire vivre un ménage à trois ? Où trouve-t-on la perle rare qui permettra de concrétiser le projet ? Martine n’en a aucune idée et Olivier est à peine plus renseigné. Serait-ce plus facile à dire qu’à faire ?

Mon avis: Avant de débuter ma lecture, je me demandais quelle tournure prendrait l’histoire, quelles péripéties l’auteure pourrait tricoter autour du sujet des échanges de couple. Eh bien, j’ai été étonnée de découvrir une histoire drôle, qui se lit très rapidement, avec du contenu et une fin que je n’avais pas vue venir et beaucoup de passages osés (avis aux personnes prudes…).

Léa de Daniel Touchette

Date de publication : mars 2020

Éditeur : Éditions de l’apothéose

Résumé : Mathilde Durand est une jeune policière travaillant comme patrouilleur au centre-ville de Montréal. Excessivement dédiée, elle adore son travail. Maxime Pouliot est un jeune adolescent de 16 ans. Victime de timidité maladive, il est le souffre-douleur de son école. Il n’aspire qu’à une chose, terminer son secondaire pour mettre fin à son calvaire. Émile Langlois est un sergent détective d’expérience. Sa carrière de policier tire à sa fin. Devenu alcoolique suite à un divorce, il ne fait qu’écouler son temps le menant à la retraite.Le destin placera Léa sur le chemin de ces trois personnes. La jeune Léa a un passé mystérieux, elle souffre d’amnésie et elle est traquée par une organisation criminelle ne reculant devant rien pour l’éliminer.

Mon avis : D’abord, c’est la magnifique couverture du roman qui a capté mon attention. J’ai adoré le court moment (disons que j’ai dévoré le livre en 24h) que j’ai passé en compagnie de Léa. Le seul bémol que je reproche, c’est qu’il y a beaucoup de personnages et de dialogues, ce qui demande beaucoup de concentration, mais sans eux, l’histoire ne serait pas ce qu’elle est. Vous plongerez dans l’univers du suspens qui vous tiendra en haleine jusqu’à la fin. Je me suis surprise à quelques reprises à faire des Oh! Ah! Ou à me dire « encore un chapitre » tellement j’étais absorbée par ma lecture. Écrit par un policier, l’histoire est réaliste et remplie de détails, ce qui rend l’histoire encore plus attrayante. Léa vous charmera sans aucun doute avec son esprit vif et sa détermination, sans parler des autres personnages tous bien définis et aussi intrigants qu’attachants. Un roman à ajouter sur votre liste si le suspens vous intéresse !