Toujours là pour toi de Amélie Croussette

Date de publication : mars 2021

Éditeur : Les éditeurs réunis

Résumé : Elles sont cinq femmes dans la mi-vingtaine: Lily, la bohème écolo; Ariane, l’artiste philosophe; Kim, la perfectionniste pince-sans-rire; Florence, l’ambitieuse passionnée et Anne-Sophie, l’idealiste rassembleuse. Inséparables depuis l’enfance, elles forment un cercle d’amies pour le moins éclectique, mais vibrant d’authenticité.

Au fil des saisons, les filles affronteront des vagues de défis, petits et grands. Tandis que Lily ratissera le bassin des célibataires a la recherche de la perle rare, Ariane réalisera que les eaux dans lesquelles elle baigne manquent cruellement d’éclat. Kim se retrouvera quant à elle prisonnière d’une relation houleuse pendant que Florence sombrera sous le poids de ses nombreuses responsabilités et qu’Anne-Sophie sera frappée de plein fouet par une terrible nouvelle.

Entre les aleas du quotidien, les rêves inassouvis et les amours chaotiques, les copines devront se livrer à une certaine introspection… S’épuiseront-elles à force de ramer contre vents et marées? La tendre complicité qui les lie leur permettra-t-elle de s’élever devant l’adversité?

Mon avis : Quand j’ai vu la couverture du livre et le titre, j’ai tout de suite été interpellé parce que ça me faisait à moi et mes 4 bonnes amies. Puis, quand j’ai su que l’auteure est décédée du cancer en janvier dernier et que la publication de son premier roman faisait partie de sa liste de souhaits, j’ai accouru pour l’acheter. Par contre, bien que je n’aime pas faire ce genre de critique, je n’ai pas apprécié ma lecture 😕 Au début, je me demandais où ça menait, mais je me disais qu’elle prenait le temps de mettre la table, de présenter les personnages pour finalement me rendre compte que le sujet du roman qui est bâti sur quatre saisons, c’est l’évolution et les aléas de la vie de ces 5 femmes complètement différentes mais qui ont un point commun: leur amitié sincère et profonde qui perdure avec le temps et les tracas de la vie.

Je trouve que l’idée de l’amitié est bonne, mais les idées n’ont pas été assez exploitées, approfondies. J’imagine que le fait qu’elle était malade durant l’écriture explique peut-être ce manque de fond et qu’elle voulait aussi transmettre son combat contre la maladie. J’ai lu le roman en entier par empathie et parce que je voulais connaître la fin, mais je suis restée sur mon appétit, malheureusement.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :